Jean-Philippe Fort - Château de Birazel producteur de vins rouge et blanc Bordeaux Sud Gironde Domaine viticole familial à Saint-Hilaire-de-la-Noaille

Des vins élaborés parcelle à parcelle

Travailler « la vigne », c’est connaître chaque grain de raisin, la terre dans laquelle il puise sa vigueur et son caractère, l’âge et l’origine de son cep. C’est savoir d’où il vient et décider de ce qu’il deviendra, notamment en veillant à l’accord parfait entre cépages et sols, mais aussi entre les techniques viticoles et vinicoles employées et l’objectif poursuivi : le vin qu’on souhaite obtenir.

Tout commence par la terre, vue du ciel. « Il faut établir une cartographie très précise des parcelles et des itinéraires techniques… »

Le Château de Birazel a placé la gestion parcellaire au cœur de cette stratégie. Le maître de chai, Jérémy Maury, a ainsi découpé les 17 hectares exploités par le Château en dizaines de parcelles, selon que le sol est graveleux ou argilo-calcaire, orienté plein sud ou penchant vers l’ouest.

Tout commence par la terre, vue du ciel. « Il faut établir une cartographie très précise des parcelles et des itinéraires techniques, sélectionner les îlots dispersés, parfois distants de plusieurs kilomètres, qui sont les plus adaptés aux différentes variétés de cépages », explique Jérémy.

Château de Birazel producteur de vins rouge et blanc Bordeaux Sud Gironde Domaine viticole familial à Saint-Hilaire-de-la-Noaille

Sur son tracteur, à pied ou devant son ordinateur, pour chaque parcelle, Jérémy examine les grappes, surveille leur densité, échelonne leur récolte. Il s’agit d’optimiser le rendement, en veillant à l’équilibre entre quantité et qualité. Ce sont d’ailleurs les maîtres mots au Château: vision, efficacité, efficience.

Le morcellement du terrain se retrouve au chai. Grâce à l’emploi de petites cuves, chaque parcelle a sa cuve dédiée. C’est ainsi qu’avec l’aide d’Alberto Da Silva, Jérémy garantit la traçabilité du raisin de la terre à la bouteille, au prix d’un travail de fourmi et de titan.

Les parcelles sont comme les pièces d’un puzzle. Bien observées, organisées et assemblées, elles façonnent les vins de demain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.